Maison au naturel ces 3 produits du quotidien dangereux pour la santé !

Maison au naturel : ces 3 produits du quotidien dangereux pour la santé !

Plastiques, cosmétiques, vêtements, produits ménagers, sont ils dangereux pour votre santé ? Découvrez 3 produits du quotidien dangereux pour la santé et les alternatives à privilégier pour une maison au naturel !

Maison au naturel ces 3 produits du quotidien dangereux pour la santé (3)

Hello petites plumes, j’espère que tu vas bien ! Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet qui me tient très à cœur et qui fait parti de mes valeurs : prendre soin de sa santé !

En effet, nous utilisons quotidiennement des produits sans se douter de certains risques pour la santé qu’ils peuvent représenter. Ainsi, je te propose aujourd’hui une réflexion sur ta consommation pour peut-être adopter des alternatives plus saines et naturelles, tant pour ta santé que pour l’environnement.

Choisissons de prendre soin de notre santé au quotidien et d’agir pour l’environnement dès aujourd’hui !

1. Les emballages plastiques alimentaires

Peut-être que les plastiques alimentaires occupent encore une grande place dans ton frigo et tes placards ? Sûrement es-tu au courant des conséquences de ces plastiques sur l’environnement. Mais es-tu consciente de l’impact de que ces emballages plastiques peuvent avoir sur ta santé ?

Les dangers du plastique pour la santé

Le plastique, par nature, est composé de molécules plus ou moins toxiques. Certaines sont neutres et mais d’autres peuvent être des perturbateurs endocriniens, des molécules cancérigènes, mutagènes, etc

Ainsi, ces molécules ont la possibilité de migrer dans les aliments en fonction de certains facteurs favorisants tels que le taux de gras dans les aliments ou leur acidité.

Des migrations, même sans chaleur !

Et le plus grave dans tous ça : ces molécules sont capables de migrer dans les aliments même sans être chauffées au micro-onde, par exemple. Ainsi, simplement dans ton frigo les molécules se déplacent et tes aliments se souillent.

Maison au naturel ces 3 produits du quotidien dangereux pour la santé

Maison au naturel : l’alternative aux plastiques alimentaires

L’alternative aux plastiques alimentaires vous la connaissez toutes : acheter un maximum en vrac ou des produits emballés dans du verre.

Pour plus de conseils pour t’aider à supprimer le plastique de ta vie, tu peux lire cet article sur “Comment réduire de 30% votre poubelle de cuisine de manière simple et rapide !”

2. Les cosmétiques conventionnels

Selon Slow Cosmétique, plus de 70% des cosmétiques commercialisés aujourd’hui contiennent au moins un ingrédient toxique pour la santé humaine.  En effet, la peau est une barrière de protection pour notre organisme mais elle reste poreuse. Ainsi, des molécules peuvent la traverser et se retrouver dans notre sang puis en contact direct avec nos organes vitaux.

Les cosmétiques « conventionnels » contiennent très souvent des dérivés de pétrole présents sous forme d’huiles minérales ou de dérivés du plastique. Parabens, silicones, agents colmatant, sels d’aluminium, sulfates… Toutes ces molécules agissent telles que des perturbateurs endocrinien et peuvent fragiliser notre peau, être irritants et provoquer des réactions cutanées, etc…

Ainsi, être capable de décrypter la composition d’un produit via la liste des ingrédients est une compétence nécessaire aujourd’hui pour prendre soin de sa santé, au naturel !

3. Maison au naturel : attention aux produits ménagers

Près de 900 substances chimiques connues à ce jour sont émises dans nos maison par le biais de l’utilisation de produits du quotidien. Or, les produits ménagers contiennent une majorité de ces substances aux conséquences plus ou moins graves sur la santé.

Les 2 meilleurs conseils que je peux te donner sont les suivants :

  • vérifier la présence de logos indiquant un danger sur le produit
  • décrypter la composition du produit et la liste des ingrédients

Fais bien attention à ces logos dangers et à la composition des produits. Nous sommes habitués à voir un logo danger sur des aérosols, des produits ménagers etc… Ainsi, cela nous semble anodin mais leur présence indique réellement un danger, et pas seulement pour les enfants…

Maison au naturel : ces 3 produits du quotidien dangereux pour la santé !

Nos produits du quotidien peuvent représenter un risque pour notre santé, même s’ils nous paraissent anodins et que nous les utilisons quotidiennement sans tomber malade. En effet, au quotidien les conséquences ne sont pas directement visibles mais c’est à long terme et après une exposition prolongée et répétées que les symptômes apparaissent. Malheureusement, à ce stade, les conséquences peuvent être graves.

Ainsi, restes attentive et consciente de ce qui t’entoure petite plume, sois vigilante à la composition de tes produits, à leur toxicité et à l’utilisation que tu en fais.

Et toi, ta maison au naturel ?

Dis moi de ton côté si tu étais au courant de tout ces dangers pour la santé ? Si tu connaissez d’autres produits du quotidien présentant un risque pour notre santé ? N’hésites pas partager tout ça dans les commentaire. Et dis moi si tu arrives à décrypter une étiquette et la composition des produits ou pas ? 

Au plaisir de partager avec toi dans les commentaires !
A très vite,
Clémence 🌸

recyclage du plastique - quel plastique se recycle (1)

Guide complet : tout savoir sur le recyclage du plastique

Le plastique ça se recycle ? Quels sont les plastiques qui se recyclent vraiment ? Que devient le plastique une fois recyclé ? Je vous propose un guide complet pour tout savoir sur le recyclage du plastique !

recyclage-du-plastique-quel-plastique-se-recycle-2

Je produits des déchets, tu produits des déchets…

En France, en moyenne, chaque année un habitant produit à lui seul 390 kilos de déchets ménagers. Or, seulement 21% de ces déchets sont recyclés dont du verre et du carton ! Donc le recyclage du plastique représente une très infime quantité !

Quels plastiques se recyclent ?

Actuellement, le recyclage du plastique est possible pour deux types de plastiques  :

Tout le reste n’est pas (ou certains le sont à l’échelle industrielle) recyclé. Finalement, cela représente très peu d’objets en plastique de notre quotidien vraiment recyclés.

Recyclage : quels déchets en plastique jeter à la poubelle ?

Les déchets plastique composés de PET ou de PEHD sont à placer à la poubelle du recyclage. Une petite particularité est tout de même à préciser pour les plastiques en PET !

Le PET

Le PET est l’un des plastiques les plus couramment utilisé. On le reconnait facilement grâce à un petit rond sur le font des contenants, comme sur les bouteilles d’eau par exemple !

Voici donc une liste des déchets en PET que vous pouvez mettre au recyclage :

 Attention, pas tous les PET

Attention, certaines bouteilles de détergent ou de produits d’hygiène type savon liquide ou shampoing sont également en PET. Cependant, je ne les mets pas dans la liste car elles ne sont pas réellement recyclées.

Pourquoi ? Simplement car les industriels ne prennent pas le risque que les futurs contenants recyclés, le plus souvent en bouteille d’eau, aient le goût du savon ou du détergent.

Le PEHD

Finalement l’un des plastique les mieux recyclé, le PEHD compose différents objets en plastique de notre quotidien tel que :

Comment reconnaître le type de plastique utilisé ?

Pour identifier le type de plastique qui compose votre objet, regardez en général sur le cul du contenant. Vous devriez y trouver un logo triangulaire formé avec 3 flèches et présentant en son centre un chiffre.

Ce chiffre correspond au type de plastique. Il existe 8 chiffres correspondant à différents types de plastique. Voici donc les deux logos pour le PET et le PEHD.

recyclage-du-plastique-1

Dans certaines villes le recyclage du plastique s’améliore

Même si de plus en plus de communes modernisent leur système de tri, il est toujours préférable d’éviter de consommer et donc de jeter du plastique. En effet, même si le plastique est recyclé, il ne peut l’être qu’une fois.

De fait, votre pot de yaourt est peut-être recyclable dans votre commune mais finalement cela va consommer de l’énergie pour le recycler. Or, il sera de nouveau très vite jeter puis ne pourra plus jamais se recyclé. Ainsi, selon moi améliorer le recyclage n’est pas une solution pertinente !

 

C’est simplement reculer pour mieux sauter…

La véritable solution pour le recyclage du plastique

La « bonne » solution selon moi est, simplement, de ne plus produire de déchets. Mais est-ce vraiment si simple ? J’imagine que personne n’a envie de produire des déchets. Or, bien souvent ces déchets sont partout dans notre quotidien et nous n’avons pas forcement toujours l’occasion de passer à côté…

Ainsi, si vous avez du mal aujourd’hui à réduire vos déchets, surtout le plastique alimentaire, voilà 3 conseils efficaces pour vous aider. 

Conclusion

Voilà vous savez tout sur le recyclage (ou presque) ! Vous savez mainentant quels sont les déchets qui peuvent potentiellement se recycler ou non ! Mais plus important, vous savez que le recyclage n’est pas une solution durable !

Et vous, dites-moi : que pensez-vous du recyclage ? Pensiez-vous que le plastique se recyclait à l’infini ? Partagez votre réflexion dans les commentaires c’est super important de discuter de tout ça ensemble !

J’ai hâte de vous lire,
A très vite,
Clémence  🌸

CHALLENGE ZÉRO DÉCHET EN LIGNE !

5 jours pour changer sa vie grâce au zéro déchet

5 conseils pour t’aider à te lancer sereinement dans une démarche zéro déchet et faire face aux peurs qui t’empêche aujourd’hui vivre de façon plus responsable et engagée !

Ainsi que mes astuces pour se lancer faire face a regard des autres et adopter de bonnes habitudes dès le départ !

reduire_poubelle_zero_dechet_30%_coaching (3)

Comment réduire ses déchets de cuisine ?

Comment réduire de 30 % les déchets de votre poubelle de cuisine de manière simple et rapide ?

Hello mes petites plumes, j’espère que vous allez bien ! Je vous retrouve aujourd’hui pour un article qui me tient à cœur et qui me permettra de répondre à beaucoup de questions que l’on me pose encore au quotidien : comment réduire ses déchets de cuisine ? La cuisine reste encore et toujours, pour la plupart d’entre vous, un gros pôle de production de déchets ! Vous avez beau consommer en vrac, aller avec vos sacs en tissus au magasin bio, acheter des fruits et légumes sans emballages plastiques, vous produisez, encore et toujours, des déchets qui vous obligent à sortir votre poubelle toutes les semaines.

Si votre nouvel objectif zéro déchet est de réduire vos emballages au maximum en cuisine et de limiter les déchets alimentaires au quotidien, j’ai des solutions pour vous ! Grâce à cet article, vous allez savoir comment réduire de 30 % les déchets de votre poubelle, de manière simple et rapide ! Vous trouverez toutes les actions à mettre en place pour réduire efficacement vos déchets à la maison et surtout dans votre cuisine ! C’est parti !

réduire ses déchets de cuisine

Étape n°1 : Faire l’inventaire de ses ordures ménagères pour réduire ses déchets de cuisine

Afin de pouvoir lutter efficacement contre sa production de déchets, il faut savoir qui sont vos ennemis ! Je vous vois venir. Non promis, vous n’aurez pas à mettre les mains dans votre poubelle pour identifier tout ce qu’elle contient !

Pour cette partie, je vous conseille d’afficher à côté de votre poubelle un support écrit (ardoise, post-it, feuille A4, etc.) pour pouvoir noter tous les déchets que vous jetez au quotidien ! Fastidieux ? Oui, sûrement ! Préférez-vous mettre les mains dans votre poubelle pour récupérer vos déchets plastiques ? J’en suis moins sûre. Rien ne vous en empêche si vous êtes téméraire. Cependant, ma solution est plus ludique et permet à toute la famille de se rendre compte des déchets produits par le foyer.

Je vous invite à faire un essai pendant une semaine : notez tout ce que vous jetez à la poubelle ! À la fin de la période de ce test, faites le bilan. Qu’avez-vous mis à la poubelle toute la semaine ? Quels sont les déchets les plus récurrents ? Quels sont les types de déchets jetés ? Déchets alimentaires, déchets plastiques ou biodégradables ? Est-il possible de recycler ou de réutiliser certains déchets pour réduire les ordures ménagères de sa poubelle ?

Cette étape est obligatoire si vous voulez réduire les déchets de votre poubelle efficacement. En effet, identifier les déchets que vous produisez de façon précise, vous permet de prendre du recul sur votre consommation journalière. De plus, vous déterminez très clairement les points sur lesquels il faut concentrer vos efforts de réduction de déchets de cuisine !

Étape 2 : Comprendre pourquoi ces déchets alimentaires arrivent dans votre poubelle

Sacs en plastique, films alimentaires, barquettes jetables, pots de yaourt, emballages de bonbons, sachets de chips, et j’en passe. Ce sont souvent les principaux déchets ménagers que vous retrouvez dans la poubelle de votre cuisine ! Du plastique ou de l’aluminium, des matériaux et contenants non-recyclables qui viennent remplir vos poubelles malgré votre envie de passer à un mode de vie zéro déchet !

Les réelles questions à se poser sont : 

  • Comment tous ces emballages alimentaires se retrouvent dans nos poubelles ? 
  • À quel moment arrivent-ils chez nous ? 
  • Sommes-nous les seules responsables de ces quantités de déchets ? 
  • Comment éliminer ces déchets de notre quotidien et alléger au passage notre budget de courses ?

Sachez que tous les déchets présents dans votre poubelle, vous les avez payés à la caisse de votre supermarché. Les industriels dépensent des sommes astronomiques pour le packaging de leurs produits. Leur seul but est de vendre à un maximum de consommateurs en les attirant avec des emballages alimentaires attrayants et modernes. Ne vous laissez pas influencer par un nouveau concept marketing ou par un nouvel emballage qui vante les qualités d’un produit industriel sur-emballé. 

Grâce à l’inventaire que vous avez effectué, identifiez clairement à quel moment et lors de quelles occasions chaque déchet est arrivé dans votre poubelle de cuisine ! Un achat compulsif de plusieurs paquets de bonbons ? L’organisation à la dernière minute d’un apéritif entre amis ? Ou peut-être un repas pris sur le pouce au fast-food ? Pour réduire vos ordures ménagères, posez-vous obligatoirement des questions sur les origines et la provenance des déchets.

Autre conseil : si vous retrouvez dans votre poubelle des déchets organiques tels que des épluchures de fruits, de légumes, des trognons de pomme, des restes alimentaires, vous pouvez vous tourner vers le compostage ! Il existe aujourd’hui de nombreuses façons de composter ses déchets organiques dans un jardin ou sur une terrasse ! Il y a une solution pour chacune d’entre vous. 

Étape 3 : Éliminer les déchets de votre poubelle de cuisine grâce à des alternatives de consommation

Maintenant que vous avez identifié les différents déchets de votre poubelle de cuisine et que vous connaissez la provenance de tous ces emballages, il n’y a plus qu’à se lancer et à dire adieu à vos anciens déchets ! Si les déchets que vous produisez arrivent chez vous majoritairement après vos courses alimentaires, il va falloir perfectionner encore plus votre routine zéro déchet ! 

Pour réduire ses déchets de cuisine, il y a plusieurs pistes simples et efficaces à explorer :

  • trouver des points de vente qui proposent des produits sans emballages ou des emballages recyclables ;
  • remplacer les déchets plastiques ou en aluminium par des matériaux recyclables ou compostables en bennes ;
  • privilégier les bocaux et contenants en verre ;
  • acheter le plus possible de denrées alimentaires en vrac ;
  • composter au maximum vos déchets biodégradables.

En changeant petit à petit votre consommation, et les matériaux que vous consommez, vous allez réduire significativement les quantités de déchets présents dans votre poubelle ! Toutes ces astuces de consommation durable n’ajoutent aucune contrainte dans votre quotidien. Il suffit de prévoir et de se fixer des objectifs à atteindre pendant ses courses pour passer à un mode de vie plus responsable. 

Avouez que remplacer votre jus de fruits en bouteille en plastique par un jus contenu dans une bouteille en verre recyclable ne demande pas un grand effort ou une contrainte démesurée ? Encore mieux, remplacez-le par un jus de fruits frais fait maison ! Je suis sûre que toute votre famille va adorer et continuera à adopter des gestes éco-responsables pour réduire les déchets de cuisine.

Rappelez-vous : tout est une question de choix. Ce sont des petites habitudes et des gestes simples à intégrer dans votre quotidien qui vont vous permettre de réduire les déchets de votre poubelle de cuisine. 

Étape 4 : Oser refuser la norme des emballages non recyclables

Une des dernières étapes pour diminuer vos déchets de cuisine, c’est d’oser refuser. Refusez d’acheter des produits sur-emballés, refusez de payer des emballages que vous allez jeter et qui vont venir augmenter votre poubelle de déchets et votre culpabilité ! Refusez de vous faire emballer votre viande ou votre poisson dans des emballages de conservation alimentaire non réutilisables ! 

Et je surenchéris encore !

  • Refusez les sacs en plastique,
  • refusez les barquettes alimentaires,
  • refusez les films alimentaires !

Et décidez, dès aujourd’hui, de ne plus contribuer à la surconsommation et au sur-emballage ! Dites non à ce système qui prône le plastique. Ces matériaux si pratiques mais dangereux pour notre écosystème.

Chaque année, la production et la consommation d’emballages plastiques augmentent. Un rapport alarmant de la WWF prédit que la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41 % d’ici 2030, alors que nous atteignons déjà 310 millions de tonnes de rebuts plastiques par an ! Une catastrophe pour nos terres et nos océans déjà remplis de déchets.

réduire ses déchets de cuisine

Refusez de faire comme les autres, de vous conformer à un système qui ne vous correspond pas ! Et refusez de penser que vous ne pouvez pas consommer zéro déchet ! Tout est possible. Si l’on refuse de vous servir dans un contenant en verre dans votre supermarché et que l’on vous regarde bizarrement, refusez ce jugement et restez sur vos positions. Croyez en vos valeurs et vos pratiques. N’ayez plus peur. 

Refuser : c’est la clé et le début du changement pour vos poubelles mes petites plumes ! Peut-être qu’aujourd’hui les gens se posent des questions quand vous demandez à votre fromager de mettre votre gruyère dans un contenant en verre. Mais demain, il est certain que ces personnes feront la même démarche que vous. Car ils prendront conscience des enjeux environnementaux et écologiques associés. 

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes pour réduire au maximum vos déchets de cuisine, j’attends de vous, mes petites plumes, un petit commentaire sur cet article. Vos commentaires sont précieux ; ils me permettent de prendre en compte vos attentes et de m’améliorer pour la rédaction des articles à venir sur le zéro déchet. Dites-moi : avez-vous trouvé des pistes à mettre en place pour réduire vos déchets de cuisine ? Connaissiez-vous déjà certains des conseils indiqués dans cet article ? Qu’appliquez-vous déjà dans votre quotidien ? Dites-moi tout ça dans les commentaires. Et si vous voulez encore plus d’informations sur le zéro déchet, je vous invite à visionner la conférence gratuite : comment faire des économies grâce au zéro déchet ?

J’espère sincèrement que cet article vous aura plus et aura pu vous aider !

Je vous dis à très vite, Clémence.

Ebook_plastiques_aliementaires_zero_dechets

Guide complet pour supprimer les emballages alimentaires en plastique

Jeter tant d’emballages plastiques alimentaires au quotidien, ce n’est plus possible pour toi ? Ta poubelle se remplit plus vite que tu le souhaites ? Tu ne sais plus quoi faire et te sens démunie face à cette accumulation de déchets ? Tu habites à la campagne et tu penses que ce mode de vie t’es inaccessible ? Voyons ensemble ce qu’il t’es possible de faire pour atteindre tes objectifs ! 

Hello petite plume, aujourd’hui on se retrouve pour aborder un sujet qui te touche très certainement au quotidien : le fait de jeter des emballages plastiques alimentaires dans ta poubelle. Ce fléau s’abat quotidiennement sur un grand nombre de foyers et il est difficile de s’en libérer.

Si tu te souviens bien, il y a quelques semaines, je t’ai demandé sur Instagram de me dire quel était le plus gros point te limitant actuellement dans ta démarche zéro déchet au quotidien. Et majoritairement, vous m’avez tous parlé des emballages de vos produits alimentaires, des emballages en plastique ! D’ailleurs, si tu n’étais pas au courant de ce sondage, n’hésite pas à me suivre sur ce réseau social pour prendre part à ces débats et être l’acteur direct de la sortie de mes prochains articles, guides et formations sur le zéro déchet !

L'omniprésence des emballages en plastiques !

Les plastiques alimentaires sont réellement omniprésents. Si tu rentres, aujourd’hui, dans n’importe quel point de vente alimentaire tu en trouveras partout et à toutes les sauces : des petits, des grands, des transparents, des opaques, des colorés… En plus d’être de puissants outils markéting, ces plastiques alimentaires sont devenus la “poule aux œufs d’or” pour les industriels spécialisés dans l’agro-alimentaire.

Aujourd’hui, nous consommons ces plastiques sous formes d’emballages alimentaires dans des quantités folles. Prête attention la prochaine fois que tu fais tes courses, est ce que tu jettes du plastique en rentrant chez toi ? En quelle matière sont emballés tes aliments ? Tu seras surpris…

Ok, mais si ces plastiques sont autant utilisés, c’est peut être que finalement ils sont bien utiles ? Alors, pourquoi s’en débarrasser ? Évidement, pour les industriels et les commerçants, ce plastique est une réelle bénédiction. Mais qu’en est-il des conséquences de sa présence sur ta santé et sur l’environnement ?

Des conséquences pour notre santé, comment ça ?

Un point souvent oublié par les utilisateurs du plastique alimentaires ce sont les molécules chimiques présentes sur et dans ces emballages. Celles-ci peuvent avoir de graves conséquences sur ta santé et sur celle de tes proches. C’est un facteur important à prendre en compte car les répercussions peuvent être très graves, sur le long terme ! En effet, le plastique alimentaire est, comme son nom l’indique, en contact DIRECT avec les aliments que tu consommes. Il y a donc de nombreux échanges très proches et réguliers entre les molécules toxiques, les aliments que tu ingères et ton organisme.

Il est donc très important de bien comprendre et d’identifier les risques sanitaires que représentent ces “simples” emballages si tu veux être au maximum de tes capacités pour prendre soin de toi et de ta famille.

Des conséquences pour l'environnement ?

Une autre conséquence, mieux connue du grand public, ce sont les conséquences sur l’environnement et les animaux y vivant. En effet, on a tous des images angoissantes en tête de tortues retrouvées avec des pailles coincées dans le nez ou d’oiseaux morts l’estomac rempli de plastique. Nous baignons dans ces visuels terrifiants quotidiennement. L’impact des macro-plastiques (les plastiques visibles à l’œil nu) est donc bien connu et admis de tous.

Mais un autre problème auquel on ne pense pas forcement car il est tout simplement invisible à l’œil nu c’est : l’impact des plastiques une fois qu’ils se dégradent. A l’état de micro-particules invisibles, les conséquences des plastiques sont encore plus importantes et peuvent toucher à la fois les animaux qui vivent dans le milieux mais également l’Homme. Cela est lié au phénomène de bio-accumulation qui tient compte de la quantité d’animaux consommés. L’Homme étant au sommet de la chaine alimentaire, il subit les conséquences sur la santé, de manière amplifiée, des toxines présentes dans les animaux qu’il consomme.

C’est donc finalement un cercle vicieux qui se met en place car les plastiques qui sont rejetés dans l’environnement finissent également par affecter notre santé. Ainsi, la limitation voir la suppression des plastiques alimentaires représente un réel enjeux pour notre santé et pour l’environnement, de manière directe et pour notre santé, de manière indirecte.

Mais, le plastique, lorsqu'il est correctement jeté dans les poubelles jaune, se recycle, non ?

Et bien malheureusement… NON ! Et bien au contraire. Très peu de plastiques se recyclent vraiment, même s’ils sont bien jetés dans votre poubelle jaune ! La majorité des plastiques ne sont pas compatibles avec les systèmes de recyclages existants et sont finalement enfouis dans les sols. Je vous laisse imaginer les conséquences directes pour les bestioles vivant dans le sol et bien sûr les contaminations chimiques des eaux qui ruissellent jusqu’aux nappes phréatiques. Un cocktail bien toxique !


Attention également aux logos présents sur vos emballages qui peuvent être trompeurs. Certains seulement sont à prendre en compte et une attention tout particulière doit être portée sur leurs significations. 

Bon, je sais, tout ça ne donne pas très envie et c’est même un peu triste, démotivant et inquiétant. Tu as peut-être toujours acheté tes aliments emballés dans du plastique et du jour au lendemain tu apprends que cela peut avoir de graves conséquences… 

” ♫ Le plastique c’est fantastique … ♫ ”  🤔

Finalement, non pas tant que ça, autant pour la planète que pour toi ! Je tiens réellement à insister sur ce point bien trop souvent négligé ou oublié mais les conséquences d’une exposition prolongée et répétée aux plastiques peut vraiment être dangereuse pour ta santé et celle de ta famille, à long terme.

Mais heureusement, ne t’inquiète pas, il existe pleins de solutions pour limiter ton exposition à ces molécules toxiques et réduire voir supprimer complètement la présence d’emballages plastiques alimentaires de ta consommation ! De nombreuses possibilités, peut être certaines n’y as-tu même jamais pensé, sont à ta disposition et te permettront d’atteindre ton objectif efficacement ! Que tu vives en ville, dans village de banlieue ou en plein milieu de la campagne : il existe toujours une solution adaptée pour toi et pour te permettre de consommer en version #zeroplastique !

A très vite,
Clémence 

CHALLENGE ZÉRO DÉCHET EN LIGNE !

5 jours pour changer sa vie grâce au zéro déchet

5 conseils pour t’aider à te lancer sereinement dans une démarche zéro déchet et faire face aux peurs qui t’empêche aujourd’hui vivre de façon plus responsable et engagée !

Ainsi que mes astuces pour se lancer faire face a regard des autres et adopter de bonnes habitudes dès le départ !