bien_choisir_composteur (2)

Guide complet : bien choisir son composteur en fonction de ses besoins !

Envie de composter vos déchets pour réduire la taille de votre poubelle ? Mais vous ne savez pas quel composteur choisir en fonction de votre situation ? Vous ne voulez pas d’odeur, dépenser trop d’argent ou que cela vous prenne trop de temps ? Découvrez quel composteur choisir en fonction de vos besoins !

Que vous soyez en maison avec un jardin ou en appartement, même sans balcon, il y a un composteur adapté pour vous !

bien_choisir_composteur

En moyenne nos déchets organiques représentent 30% de notre poubelle. Ainsi, pour avancer dans sa démarche zéro déchet, le compost est une solution à adopter. Je vous passe les avantages du compost, vous pouvez cliquer ici pour plus d’informations. Voyons donc quel composteur choisir en fonction de vos besoins et contraintes.

Différents type de composteur

Un tas au fond du jardin

La version la plus basique et économique : un tas de compost au fond du jardin. Ainsi, entassez simplement tous vos déchets dans le fond de votre jardin.

Privilégiez un coin ombragé et faites en sorte de bien l’aéré.

bien_choisir_son_composteur

Le composteur classique

Si vous souhaitez un espace structuré dans lequel mettre votre compost, privilégiez un système clos pour celui-ci.

Le composteur en bois

Un système simple à réaliser soi-même (vidéo à l’appuie) si vous êtes un peu bricolo’, vous pouvez également en retrouver à la vente. Avec ou sans couvercle, ce type de composteur est adapté si vous avez de l’espace et donc un jardin de préférence.

bien_choisir_son_composteur

Le composteur en plastique

Plus petit que son voisin en bois, il est à privilégié si vous avez une surface plus limitée. Ce type de composteur peut-être exposé au soleil sans risque pour le compost. Toutefois, attention à la qualité du composteur que vous choisissez car la qualité n’est pas la même partout.

bien_choisir_son_composteur

Un composteur attire les rats et autres rongeurs ?

A partir du moment où tous rassembler dans un lieu extérieur tout un tas de nourriture, vous risquez d’attirer des animaux. Ainsi, il est possible que des rats ou autres rongeurs viennent manger vos aliments. Cependant, des oiseaux ou autre petits animaux peuvent aussi être attirés, naturellement… 

Or, la présence de rats liée au compost est finalement assez marginale. Une analyse effectuée par la ville de Besançon a montré que sur 234 composts installés, des rongeurs ou été aperçus sur 12 sites seulement. Bien sur le risque augmente si vous vivez à la campagne.

Toutefois, si vous ne voulez pas de rats voici deux conseils :

  • Eviter de mettre de la viande, du poisson ou du fromage dans votre composteur.
  • Grillagez autour de votre composteur

Le lombricomposteur

Un composteur à étage souvent en plastique, il accueille des vers de terre et autres petits organismes venant manger et dégrader vos déchets.
Pour en savoir plus sur le lombricomposteur, rendez-vous sur le site de Vers la terre : une mine d’information !

bien_choisir_son_composteur

C’est la solution adoptée chez les Plumes. il est dans notre cuisine et nous n’avons aucun problème : pas d’odeurs, pas d’invasion de vers ou de bestioles. Seulement quelques petits moucherons mais rien de grave à condition de bien s’en occuper.

Et petit cadeau, si vous souhaitez que je vous parraine pour et bénéficier de 10 euros de réduction sur l’achat de votre lombri’ : écrivez-moi !

Un composteur collectif

Dans les résidences, il est possible, si vous disposez d’un espace vert, d’installer un composteur (en bois ou plastique) commun. De plus, il est également possible d’amener ses déchets dans un point de collecte, dans des magasins BIO le proposant par exemple. 

Enfin, vous pouvez également vous rendre dans une déchetterie où un espace pour le compost est mis à disposition.

bien_choisir_son_composteur

Bilan : comment choisir son composteur

J’ai de la chance, le choix est vaste ! Je peux choisir un :

  • tas de compost dans le fond de mon jardin (sauf si trop petit jardin)
  • composteur en bois ou en plastique
  • lombricomposteur dans le garage, la cave ou la cuisine
  • composteur collectif chez moi (avec mes voisins) ou avec un magasin BIO par exemple

Je suis limitée pour le compostage classique mais je peux avoir un :

  • petit composteur en plastique sur le balcon
  • lombricomposteur sur le balcon, dans la cave ou la cuisine
  • composteur collectif dans ma résidence ou dans un magasin BIO par exemple.

Le choix se réduit mais je j’ai tout de même des solutions efficaces :

  • lombricomposteur sur le balcon, dans la cave ou la cuisine
  • composteur collectif dans ma résidence ou dans un magasin BIO par exemple.

Adieu le lombricomposteur mais je peux utiliser un :

  • composteur collectif dans ma résidence ou dans un magasin BIO par exemple.

Note spéciale lombricomposteur

Si vous choisissez d’opter pour un lombricomposteur, faite attention à bien nourrir les vers. En effet, certains aliments sont à bannir car ils risqueraient de les tuer !

Et gardez en mémoire :
1 poignet d’aliments ajoutés = 1 poignet de carton !

que mettre dans son lombricomposteur

Se faire offrir ou rembourser son composteur ou lombricomposteur

Se faire offrir son composteur par la mairie

En fonction de votre ville, agglomération ou région, vous pouvez avoir accès gratuitement (ou moyennant un faible somme) un composteur. Ainsi, si vous avez un jardin ou une résidence avec un espace vert : vous pouvez adresser une demande !

Pour plus de renseignement, tapez simplement « avoir un composteur gratuitement + « votre ville »  » dans votre moteur de recherche !

Se faire rembourser une partie de son lombri’

En fonction de votre ville, agglomération ou région, vous pouvez faire une demande pour vous faire rembourser une partie du montant de l’achat de votre lombricomposteur. A Montpellier par exemple la Métropole vous rembourse 50 euros. A noter que dans dans certaines zones, un lombri peut même vous être offert !

De nouveau, pour plus de renseignement, tapez simplement « remboursement lombricomposteur + « votre ville »  » dans votre moteur de recherche !

Conclusion

Voilà vous savez tout ! Vous êtes prête pour vous lancer dans le compost, peut importe votre situation et vos contraintes.

Et vous, dites-moi : avez-vous un composteur chez vous ? Quel type avez-vous choisi et pourquoi ? Si vous n’en avez pas encore : est-ce que cet article vous a aidé à faire un choix ? Partagez-nous tout ça dans les commentaires!

J’ai hâte de vous lire,
A très vite,
Clémence 🌸

astuces zero dechet

3 astuces zero dechet auxquelles on ne pense jamais

Envie de devenir un peu plus zero dechet au quotidien ? Le tout sans vous prendre la tête ? Découvrez 3 astuces zero dechet simples auxquelles on ne pense jamais !

astuces zero dechet

Devenir zero dechet apparait souvent comme quelque chose de compliqué, un mode de vie contraignant et demandant beaucoup de temps et d’énergie. Or, il est très facile d’intégrer quelques astuces zero dechet simples et rapides qui feront une grande différence !

Découvrez 3 astuces zero dechet auxquelles on ne pense jamais !

1. Les bananes, un cadeau de la nature !

STOP : ne jetez plus vos peaux de bananes ! En effet, celles-ci sont riches en nutriments et sont un excellent engrais naturel (et économique) pour vos plantes !

Le potassium contenu dans les bananes et va apporter vigueur et vitalité à vos plantes ! De plus, cela va aussi renforcer leurs défenses face aux maladies et ainsi favoriser leur croissance.

Comment transformer ses bananes en engrais naturel ?

astuces zero dechet banane

Psst : une autre petite astuce zero dechet !

Avant de les mettre dans de l’eau, utilisez la peau de la banane pour dépoussiérer vos plantes ! Simplement, frottez l’intérieur de la peau de banane sur vos plantes et elles brilleront de mille feux !

2. Le jus de cuisson : élixir précieux.

Deuxième astuce zero dechet, toujours dans la cuisine. Ne jetez plus vos eaux de cuisson ! En effet, quand vous cuisinez vos aliments à l’eau, même si cette technique limite les pertes de vitamines et nutriments, une partie de ceux-ci se retrouvent dans l’eau de cuisson !

Ainsi, dans une optique zero gaspillage : récupérez cette eau riche en nutriments. Il existe différentes utilisation à faire en fonction des aliments que vous avez cuisinez. Par exemple, l’eau de cuisson du riz ingérée est riche en fibres et viendra faciliter votre digestion.

Attention cependant à consommer des aliments BIO avant de boire l’eau. En effet, sinon vous ingèrerez un cocktail de pesticides et les effets seront moins sympa !

Enfin, si vous n’êtes pas motivée à boire l’eau de cuisson : donnez-là à vos plantes ! Laissez la simplement refroidir puis arroser vos plantes avec : elles en raffoleront et vous le rendront.

3. Les agrumes, vos meilleurs alliés

Enfin, la dernière astuce : recyclez vos épluchures d’agrumes pour en faire un nettoyant ménager. Une astuce zero dechet simple, efficace et surtout tellement économique !

Alors, à tous les fans de mojito l’été qui ne peuvent pas mettre leurs citrons dans leur lombricomposteur : j’ai la solution !

astuces zero dechet

Ainsi, conservez vos épluchures d’agrumes et faites les tremper dans du vinaigre blanc pur. En effet, le vinaigre blanc est un excellent produit ménager multi-usage et super économique ! Enfin, grâce au citron, adieu la forte odeur du vinaigre et place à une délicieuse odeur de citron (ou autre agrume) !

De quoi, presque, se souvenir de son mojito en faisant le ménage 🍋

Et vous, quelles sont vos astuces zero dechet ?

Et vous, dites-moi : quelles sont les petites astuces zero dechet que vous faites au quotidien ? Quels sont ces petits gestes dont vous êtes la plus fière ? Et connaissiez-vous ces 3 astuces zero dechet souvent oubliées dont je vous ai parlé ? Dites-moi tout ça dans les commentaires!

Et en attendant de vos nouvelles, je vous dis à très vite,
Clémence  🌸